Arthrose des doigts : une nouvelle injection pour lutter contre la douleur ?

L'arthrose touche 15 à 20 % des Français. Cette maladie articulaire répandue provoque des douleurs, parfois chroniques, dues à la détérioration du cartilage. L’arthrose digitale, aussi appelée rhizarthrose quand elle touche le pouce, touche particulièrement les femmes après la ménopause, quand les hormones n'ont plus leur action protectrice. On observe alors une déformation caractéristique des doigts et un enraidissement parfois douloureux.

Pour soulager les patients, plusieurs médicaments peuvent être prescrits : gels ou pansements anti-inflammatoires en cas de douleurs aiguës, prise d’antalgiques ou encore traitement de fond durant trois mois avec des anti-arthrosiques symptomatiques d'action lente. Des infiltrations de cortisone sont possibles deux à trois fois par an en cas de poussées inflammatoires, tout comme la viscosupplémentation avec l’injection d'acide hyaluronique dans le pouce, en traitement de fond. En dernier recours, la chirurgie est possible, mais avec des complications potentielles non négligeables.

Une nouvelle technique, appelée lipofilling, intéresse les médecins. Des scientifiques ont testé* lors d’une étude pilote un transfert de tissu adipeux dans les articulations des doigts touchés par l’arthrose de 18 patients âgés en moyenne de 61 ans. Ce traitement alternatif peu invasif s’est montré prometteur avec une amélioration notable des douleurs sur le long terme, une augmentation significative de la force au niveau de la "pince" (prise entre le pince et l’index) (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles