Asie: des avions de combat allemands dans la zone de l'Indo-Pacifique

Pour la première fois, l'aviation allemande participe à des exercices multinationaux dans la zone Indo-Pacifique. Une démarche qui traduit la volonté de Berlin d'être plus présent dans cette région face à une présence chinoise perçue négativement.

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

« Il ne s'agit pas du tout d'un signal adressé à la Chine » : le chef d'état-major de l'armée de l'air allemande a tenu à dissocier la participation des Eurofighters de la Bundeswehr dans la zone Indo-Pacifique – une première – des tensions actuelles entre la Chine et Taïwan.

►Lire aussi : Après la visite d’une délégation américaine à Taïwan, la Chine relance des exercices militaires

Il n'empêche : comme pour l'envoi d'une frégate dans la région l'an dernier, la participation des avions de chasse allemands à des exercices multinationaux en Australie, avant de courtes haltes au Japon et en Corée du Sud à l'automne, souligne la volonté de Berlin d'être présent dans une région où les ambitions chinoises sont perçues comme une menace.

« Il s'agit du plus grand et du plus ambitieux déploiement jamais réalisé par l'armée de l'air », a souligné la Bundeswehr, qui veut aussi prouver qu'elle peut intervenir sur différents théâtres malgré la guerre actuelle en Ukraine.

Les six Eurofighters mobilisent 250 soldats. Les avions de combat sont accompagnés de quatre avions de transport militaire A400M et de trois A330 pour le ravitaillement en carburant en vol.


Lire la suite sur RFI