ASMR : qu'est-ce que la relaxation sensorielle ?

·1 min de lecture

Une onde de chaleur qui s'installe au niveau du cuir chevelu, peut descendre dans les épaules et la colonne vertébrale, déclenche parfois de légers picotements du crâne ou des frissons sur la peau, une torpeur... Voilà ce qu'est l'ASMR : des sensations physiques, qui engendrent un état de relaxation avancée et s'obtiennent en regardant des vidéos dédiées sur YouTube.

Récentes, ces séquences (30 minutes généralement), réalisées par divers auteurs à l'aide de micros sensibles, induisent ainsi l'état d'ASMR (Autonomous Sensory Meridian Response, traduit littéralement par "réponse autonome des méridiens sensoriels") en proposant des "déclencheurs" (ou triggers) sonores (chuchotements, tapotements, crépitements, bruits de pages qui se tournent... ) et souvent visuels. Une expérience étonnante et qui fait fureur !

4 raisons de tenter la relaxation 2.0

  1. Se sécuriser : Voix douce, bienveillance, sourires, chuchotements qui procurent une sensation d'intimité et de sérénité : tout est mis en œuvre pour se sentir accueillie, rassurée, et en sécurité... Au fil des minutes, l'impression de se faire chouchouter (avec par exemple des bruits de massage ou shampoing) permet de se laisser aller vers la relaxation sans crainte ni appréhension, pour une parenthèse de quiétude.

  2. Se détendre et mieux dormir : Comme dans tout état de relaxation avancée, le cœur ralentit : une étude anglaise de 2018 a montré les effets bénéfiques de l'ASMR sur le rythme cardiaque.

(...)

Lire la suite sur Topsante.com

Etre cadre et mère de famille est douloureux depuis la crise
Pourquoi vaut-il mieux pardonner que ressasser ?
Comment le yoga peut-il aider à se sentir bien dans son corps et son esprit ?
Animaux domestiques : les meilleurs amis de notre santé
Fête de la musique : comment la musique façonne le cerveau

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles