Asphyxie : définition, causes, symptômes, traitements

Chez les patients atteints d’asphyxie, le corps se retrouve privé d’oxygène. Cet état constitue une urgence médicale, et nécessite une prise en charge immédiate. En l’absence de soins adaptés, certains symptômes typiques apparaissent : suffocation, perte de conscience, convulsions, etc. À terme, les organes vitaux (cœur, cerveau, reins, etc.) finissent par être atteints, avec des conséquences dramatiques et des séquelles irréversibles. De nombreuses causes peuvent être à l’origine de l’asphyxie : la présence d’un corps étranger, une position bloquant les voies respiratoires, l’inhalation de substances toxiques, le mauvais positionnement du fœtus pendant la grossesse, ou encore l’accouchement prématuré. Le traitement doit être imminent, et consiste essentiellement à dégager les voies respiratoires, et à réoxygéner l’organisme.

L’asphyxie constitue une situation médicale qui peut affecter n’importe quel individu, qu’il soit un fœtus, un enfant ou un adulte. Elle se caractérise par une interruption plus ou moins longue de la circulation d’un élément vital, l’oxygène, dans le corps. Ce dernier est transporté via la circulation sanguine dans tous les organes de l’organisme, et est indispensable à leur bon fonctionnement. En cas d’asphyxie, le sang s’appauvrit en oxygène ; et de plus en plus d’organes sont en déficit, c’est ce qu’on appelle l’hypoxie ou l’anoxie (déficit total en oxygène). Cet état peut engendrer des séquelles graves et irréversibles : généralement, elles sont d’abord (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles