Aspirine : quelles précautions prendre avec cet antidouleur ?

Son nom scientifique est l’acide acétylsalicylique. L’aspirine est un classique de nos armoires à pharmacie. Mais attention à bien l’utiliser. Première chose à savoir : l’aspirine agit contre la douleur et contre la fièvre, elle possède des propriétés anti-inflammatoires et aide à fluidifier le sang.

Quand l’aspirine est utilisée pour soulager la douleur et la fièvre, la posologie maximale en l’absence d’avis médical est de 1 g toutes les huit heures, soit maximum 3 g par jour.

Concernant son effet fluidifiant sanguin, elle est prescrite à faible dose – de 75 à 300 mg par jour – aux personnes qui présentent un risque accru d’accident cardiovasculaire. L’aspirine est aussi utilisée pour éviter la formation de caillots sanguins après la pose d’un stent, un petit dispositif placé dans une artère afin de la maintenir ouverte et d’assurer une circulation sanguine fluide.

Son action anti-inflammatoire, efficace notamment contre les douleurs articulaires, ne se manifeste qu’à forte dose. La posologie est alors de 3 à 6 g d’aspirine par jour chez l’adulte de plus de 50 kg, sous contrôle médical uniquement.

Dans tous les cas, la prise d’aspirine n’est pas anodine et plusieurs effets indésirables sont possibles : douleurs abdominales, saignement de nez, saignement des gencives ou encore hémorragie du tube digestif.

Évitez par ailleurs de prendre ce médicament la semaine qui précède une extraction dentaire ou une opération, à cause du risque d’hémorragie qu’il entraîne.

De plus, en raison (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles