Assaut au Daguestan : Poutine accuse l’Ukraine et ses alliés occidentaux

Vladimir Poutine a accusé Kiev et ses alliés occidentaux d'avoir mené l'assaut sur un aéroport au Daguestan.  - Credit:ALEXEY NIKOLSKY / SPUTNIK / AFP
Vladimir Poutine a accusé Kiev et ses alliés occidentaux d'avoir mené l'assaut sur un aéroport au Daguestan. - Credit:ALEXEY NIKOLSKY / SPUTNIK / AFP

Vladimir Poutine a accusé lundi l'Ukraine et ses alliés occidentaux d'avoir fomenté l'assaut, la veille, d'un aéroport au Daguestan par des manifestants visiblement à la recherche d'Israéliens, et appelé ses services de sécurité à prendre des « mesures fortes » en représailles. « Les événements survenus hier soir à Makhatchkala ont été provoqués, y compris par le biais des réseaux sociaux, notamment depuis l'Ukraine, par des agents des services spéciaux occidentaux », a déclaré le président russe lors d'une réunion gouvernementale consacrée à l'incident.

Les Ukrainiens, « sous la houlette de leurs patrons occidentaux, tentent de provoquer des pogroms en Russie », a-t-il accusé. Il a également pointé du doigt le rôle des États-Unis, rival de la Russie et soutien sans failles de Kiev dans le conflit contre Moscou. « Sans réussite sur le champ de bataille, (les États-Unis) souhaitent nous diviser, en ce qui concerne la Russie, de l'intérieur, pour nous affaiblir et semer la confusion », a-t-il fustigé à la télévision russe.

À LIRE AUSSI Aéroport pris d'assaut au Daguestan : d'où vient ce déchaînement de haine des juifs ?

Poutine demande des « mesures fermes » à ses services de sécurité

En réponse à l'assaut dimanche soir de l'aéroport de Makhatchkala par une foule d'hommes visiblement à la recherche d'Israéliens, Vladimir Poutine a aussi exigé lundi une réponse ferme de la part de ses services de sécurité. « Je souhaite attirer l'attention des responsables de tou [...] Lire la suite