Assaut du Capitole : jusqu’à 17 ans de prison pour deux leaders d’extrême droite

Plus de deux ans après l’assaut du Capitole, deux hommes ont été condamnés par la justice américaine. Il s’agit de deux dirigeants du groupe d’extrême droite Proud Boys. Ils ont écopé jeudi de 17 et 15 ans de prison pour l’assaut survenu le 6 janvier 2021 à Washington. Les procureurs avaient requis 33 et 30 ans d’emprisonnement contre les deux individus : Joseph Biggs et Zachary Rehl. Joseph Biggs, ancien militaire qui a servi en Irak et en Afghanistan, était accusé d’avoir mené quelque 200 membres des Proud Boys au Capitole, dans le but d’y empêcher l’investiture de Joe Biden après l’élection présidentielle américaine de 2020.

Il est également reproché à Zachary Rehl, ex-Marine, d’avoir participé à la coordination de l’assaut. Il aurait aussi aspergé un policier de gaz irritant et menti sous serment en niant avoir commis une agression.

Le chef des Proud Boys bientôt jugé

Les condamnations ont été bien moins lourdes que les réquisitions. Le fondateur de la milice d'extrême droite Oath Keepers, Stewart Rhodes, a écopé de la plus ferme, grimpant à 18 ans de prison.

Le juge Timothy Kelly a en effet estimé que Joseph Biggs et Zachary Rehl n'avaient « pas eu l'intention de tuer ». Il a toutefois pris en compte les aggravations de peine pour « terrorisme » dans les condamnations.

Il s’agit de deux des plus lourdes peines prononcées par la justice américaine dans le cadre de l’affaire de l’assaut du Capitole. Le fondateur de la milice d'extrême droite Oath Keepers, Stewart R...


Lire la suite sur LeJDD