Assistante maternelle : épinglée pour avoir gardé 15 enfants au lieu de 3, elle se voit retirer son agrément

triocean

C'est une histoire totalement invraisemblable que le quotidien local Ouest-France a dévoilé jeudi 17 novembre 2022. Celle-ci concerne une assistante maternelle résidant dans la commune de Talmont-Saint-Hilaire, située en Vendée. En fait, cette dernière avait reçu un agrément l'autorisant à garder trois enfants âgés de zéro à trois ans au maximum. Cependant, elle accueillait chaque jour l'équivalent d'une classe à son domicile, puisque pas moins de 15 enfants pouvaient se côtoyer chez elle. Pour parvenir à garder autant d'enfant sans attirer l'attention des parents, l'assistante maternelle a profité de la pandémie de Covid-19 et des gestes barrières. Se définissant elle-même comme public à risque, elle a décidé de modifier à son avantage les conditions d'accueil des enfants chez elle. L'assistante maternelle a ainsi demandé aux parents de ne plus rentrer à l'intérieur de son domicile. En fait, ces derniers devaient laisser leurs enfants à l'extérieur, sous le porche, avec leurs affaires posées sur une table, située elle aussi à l'extérieur.

De plus, les parents déposaient et récupéraient leurs enfants à des horaires différentes. Par conséquent, ils ne se croisaient que très peu. Aucun d'entre eux ne pouvaient alors se douter que l'assistante maternelle accueillait 15 bambins chez elle. Cette stratégie s'est avérée payante jusqu'à ce que la Protection maternelle et infantile [PMI] ait reçu un appel en mars 2021. Ce coup de téléphone signalait alors un nombre important d'enfants dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite