Les associations de consommateurs s’attaquent à Tik Tok

Maïlis Rey-Bethbeder
·1 min de lecture

Plusieurs collectifs estiment que l’application chinoise exploite les données et les droits de ses membres. Une plainte a été déposé ce mardi auprès de la Commission européenne.  

Tik Tok n’échappera pas aux inquiétudes liées à la protection des données. Comme tous les réseaux sociaux entrés dans notre quotidien, (Facebook, Twitter, Instagram ou encore Snapchat) c’est au tour du géant chinois de s’attirer les foudres des associations de consommateurs. Elles estiment que l’application, fondée en 2016, se sert des données de ses utilisateurs à des fins commerciales « trompeuses et déloyales ». La plupart des inscrits sur Tik Tok sont en plus très jeunes, donc potentiellement plus vulnérables. En France, 45% des enfants de moins de 13 ans ont affirmé utiliser l’application, d’après UFC-Que Choisir. Les associations de consommateurs viennent ainsi d’annoncer, ce mardi, le dépôt d'une plainte contre l’application. Le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC), a en effet alerté la Commission pour qu’une enquête sur les pratiques de ce réseau soit ouverte, indique UFC-Que Choisir dans un communiqué.  

Protéger les utilisateurs  

« Quel utilisateur prend véritablement le temps de lire toutes les conditions avant de les accepter ? » interroge UFC-Que Choisir. L'association explique qu’à la seule lecture attentive de ces conditions d’utilisation, elle décèle des pratiques contestables. « Très concrètement, TikTok se donne le droit de faire ce qu’il veut des vidéos publiées : les utiliser, les modifier, les reproduire sans que les utilisateurs n’aient leur mot à dire, énumère le...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi