Astérix sur Netflix : Alain Chabat se livre à quelques confidences sur sa série

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© PRODUCTION / EXTRAFILM PRODUCTION BERLIN
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après « Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre », Alain Chabat s’apprête à faire revivre les célèbres Gaulois à travers une série animée bientôt disponible sur Netflix.

Par toutatis. Vingt ans après la sortie du film culte « Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre », Alain Chabat retrouve l’univers du petit gaulois moustachu. L’année dernière, on apprenait que le Français était aux commandes d’un ambitieux projet : la réalisation d’une série animée adaptée de la bande dessinée, « Le Combat des chefs » (1964), par René Goscinny et Albert Uderzo. Mais ce n’est pas tout, puisque celle-ci sera diffusée sur la plateforme de streaming, Netflix.

Actuellement à l’affiche de « Fumer fait tousser » et « Incroyable mais vrai », deux films réalisés par Quentin Dupieux, Alain Chabat a évoqué son travail sur la série d’animation dans les colonnes de « Version Femina » : « L'ensemble de ses œuvres [René Goscinny ndlr] est en effet, pour moi, une source d'inspiration inépuisable. Après avoir porté à l'écran “Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre” en 2002, je travaille en ce moment avec Netflix sur une minisérie d'animation 3D adaptée de l'album d'“Astérix le Combat des chefs”. C'est passionnant, car cela me permet de me plonger vraiment dans le monde de l'animation et de recollaborer notamment avec Benoît Oullion, avec qui j'écrivais les sketchs de Burger Quiz, et Piano (Pierre-Alain Bloch), avec lequel j'avais créé la minisérie “Avez-vous déjà vu… ?” Une aventure qui m'occupe activement et qui réunit à la fois mon goût de la bande dessinée et du cinéma. »

Astérix...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles