Astrologie sidérale : tout comprendre de ses différences avec l’astrologie tropicale

istock

Disons-le tout de suite : le zodiaque sidéral, que nous allons détailler et le zodiaque tropical, que Marc Angel et l’essentiel des astrologues occidentaux utilisent, sont tous les deux bien valides. Pour comprendre les différences entre ces deux pratiques, nous avons interrogé Denis Labouré, astrologue et formateur renommé, qui vient de co-signer avec Marc Neu "L’astrologie" chez Le Lotus et l’éléphant. Une bible grand format de 500 pages (et quelques kilos) qui permet de "décoder tous les secrets de cette discipline millénaire".

"Pour faire simple, l’astrologie sidérale s’est développée en Inde et l’astrologie tropicale en Occident. La première est très prédictive, prévisionnelle avec des résultats très concrets. Alors que la seconde est davantage versée dans la psychologie et la compréhension de l’homme.

L’astrologie sidérale est parfois confondue avec astrologie védique, ou "Jyotish" en sanskrit, terme inventé en Californie dans les années 80. Si elle fonctionne aussi avec des signes astrologiques, des planètes et des maisons, ces instruments sont toutefois différents. Chaque civilisation a ainsi créée des règles d’interprétation et des outils spécifiques en astrologie.

Rappelons-le, le zodiaque, c’est une bande imaginaire qui entoure la Terre et sur laquelle circulent toutes les planètes visibles à l’œil nu. Au 6e siècle avant JC, le zodiaque a été découpé en 12 zones d’égales étendues de 30° chacune. Or les constellations ont des étendues inégales dans le ciel. Les zones (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite