Publicité

Athlétisme: Noah Lyles se moque des "champions du monde de la NBA", les stars s’emportent

Le roi du sprint ne s’est pas fait que des amis aux Etats-Unis après son triplé exceptionnel aux championnats du monde d’athlétisme à Budapest, la semaine dernière. Noah Lyles (26 ans), sacré sur 100m, 200m et 4x100, s’est agacé de la manière usurpée et pompeuse qu’a la NBA de considérer les vainqueurs de son championnat national (même s’il regroupe des équipes américaines et canadiennes) comme des champions du monde.

"Mais champion du monde de quoi? Des Etats-Unis?"

"Vous savez la chose qui me blesse le plus, c’est de devoir regarder les finales NBA et ils ont champions du monde sur leur tête, a lancé Lyles en conférence de presse. Mais champion du monde de quoi? Des Etats-Unis? Ne vous méprenez pas, j’adore les Etats-Unis, mais ce n’est pas le monde. Nous (en montrant la salle de presse, ndlr) sommes le monde. Nous avons presque tous les pays ici qui se battent, qui brillent, mettent leur main sur le drapeau pour montrer qu’ils sont représentés. Il n’y a pas de drapeaux en NBA."

Si sa prise de parole a été unanimement saluée à travers le monde, elle a provoqué une vive réaction de nombreuses stars de la NBA comme Kevin Durant. "Que quelqu’un aide ce frère", a lancé la star des Phoenix Suns. Devin Booker (Phoenix) ou Damian Lillard (Portland) ont aussi réagi avec ironie à cette remarque quand Aaron Gordon (Denver) assure qu’il "fume son pote sur 200m". "La dernière fois que j’ai vérifié, la NBA était la meilleure compétition du monde", a lancé Juan Toscano-Anderson, champion NBA avec les Warriors en 2022. Et la liste est encore longue de joueurs ne comprenant donc pas la différence entre les compétitions de clubs et de sélections.

Les retrouvailles promettent d’être spéciales dans moins d’un an lors Jeux olympiques de Paris 2024 où Noah Lyles pourrait croiser la route de la Team USA au village olympique. Le sprinteur, 2e sur 200m à Tokyo, y visera le premier titre olympique de sa carrière. L’équipe américaine de basket son 17e.

Article original publié sur RMC Sport