Attaqué en justice parce que sa crêperie sent trop la crêpe, ce restaurateur désespère

Adobe Stock
Adobe Stock

Les conflits entre voisins sont malheureusement assez récurrents. Récemment, on en a découvert un très insolite. En effet, une crêperie a été attaquée en justice. La raison ? Les odeurs de crêpes. Une histoire qui fait, à première vue, sourire mais qui pourtant pourrait coûter cher au restaurateur. On vous explique tout.

Il est parfois difficile de s’entendre avec ses voisins. En effet, tout le monde n’a pas le même rythme de vie et cela peut créer des tensions. Si certains sont gênés par les bruits domestiques,  d’autres le sont par les odeurs de cuisine. Toutes ces nuisances troublent donc la tranquillité . Un litige entre voisins est survenu à Erquy, dans les Côtes-d’Armor dont la cause est surprenante. On le sait, l’une des spécialités bretonnes est la crêpe. Elle est appréciée de tous et pourtant elle est à l’origine d’une histoire surprenante. Et oui, cuisiner des crêpes engendrerait des nuisances olfactives. C’est  ce que reproche le voisin de Marlène et Alexandre, un couple de restaurateurs, propriétaires de la crêperie du Pêcheur. Ce problème dure depuis des années sans qu’une réelle solution soit trouvée. Voici toutes les informations sur ce drôle de conflit.

Une crêperie qui sent trop la crêpe !

C’est en 2020 que Marlène Dupont et Alex Polge reprennent la crêperie de Patrick Emery. Le problème ? Leur voisin se plaint des nuisances sonores et olfactives du fait de l’activité du restaurant, comme l'explique Alex dans le média “Le Penthièvre” : “Dès la...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Comment faire des crêpes simples, rapides et trop bonnes pour la Chandeleur ?
Un repas 100% crêpes !
Les crêpes : Les B.A.BA !