Attaque au commissariat de Rambouillet : qui était la policière tuée ?

·1 min de lecture

Un département mis à rude épreuve. Cinq ans après le double assassinat de Magnanville, survenu au domicile d'un couple policier le 13 juin 2016, et seulement six mois après la décapitation de Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie de Conflans-Sainte-Honorine qui avait montré des caricatures de Charlie Hebdo dans sa classe, c'est une fonctionnaire de police qui est à son tour touchée par une violente attaque. En effet, dans l'après-midi du 23 avril 2021, à Rambouillet dans les Yvelines, un homme de trente-six ans, d'origine tunisienne, s'est introduit à l'accueil de l'établissement avec une arme blanche. Avant de crier "Allah Akbar", comme l'ont décrit les témoins de la scène, l'assaillant a porté deux coups de couteau à la gorge d'une fonctionnaire de police se trouvant à l'entrée.

D'après les premiers éléments de l'enquête, la victime de l'attaque au couteau, Stéphanie, serait une fonctionnaire administrative âgée de quarante-neuf ans, habituellement située à l'accueil du commissariat. Comme l'a précisé l'AFP, elle était maman de deux enfants. La fonctionnaire de police aurait reçu deux coups de couteau à la gorge alors qu'elle se trouvait dans le sas du commissariat après être sortie pour changer le disque de sa voiture stationnée. Elle succombera à ses blessures, tout comme son agresseur, visé par un policier à proximité. Le parquet national antiterroriste a annoncé ouvrir une enquête "de flagrance des chefs d'assassinat sur personne dépositaire de l'autorité publique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite