«En attendant Bojangles» : pourquoi il faut voir le film avec Virginie Efira et Romain Duris

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Virginie Efira
    Actrice et animatrice de télévision belgo-française
  • Romain Duris
    Romain Duris
    Acteur français
  • Olivier Bourdeaut
    Écrivain français

Un histoire d'amour aussi zinzin que lumineuse. Ce mercredi, Virginie Efira et Romain Duris font vivre au cinéma la folle passion de Camille et George dans En attendant Bojangles, l'adaptation du best-seller d'Olivier Bourdeaut. Déjà reprise au théâtre et en bande-dessinée, cette romance, comique, tragique, et surtout singulière, fascine le public. Comment expliquer un tel succès ? 

Un couple excentrique et attachant

Olivier Bourdeaut écrivait depuis longtemps déjà, mais un premier manuscrit avait été refusé par les éditeurs. Un peu découragé, il vivote alors entre deux petits boulots. Puis, il décide d'écrire un nouveau roman plus court, en seulement sept semaines. Il rédige En attendant Bojangles, l'histoire tendre d'une petite famille. Le fils observe ses parents, un couple excentrique et attachant qui refuse obstinément de se contenter du réel et préfère inventer de la fantaisie partout, sur fond de Mister Bojangles, la chanson de Nina Simone.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Le livre pas taillé pour être un best-seller

Tiré à 10.000 exemplaires par la maison d'édition indépendante Finitude, le roman n'était pas taillé pour être un best-seller. Et pourtant, l'engouement de la presse et des lecteurs a été immédiat. Olivier Bourdeaut s'en souvient au micro d'Europe 1 : "C'est un tourbillon. Je passe d'une vie de glandeur, de paresseux absolu, avec quasiment aucun rendez-vous par an, à celle d'un homme sollicité par...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles