Attentat du 13-Novembre : le calvaire d’une victime qui ne parvient pas à obtenir d'indemnisation après la mort de sa compagne

C'est un témoignage tout simplement édifiant. Mardi 3 mai 2022, sur le plateau de C à vous, le journaliste Mathieu Delahousse est venu faire la promotion de son livre, Le prix de nos larmes. Il y raconte le parcours du combattant des victimes des attentats du 13-Novembre pour obtenir leurs indemnisations. L'histoire d'un homme l'a particulièrement marquée. Il a expliqué qu'il avait perdu sa compagne au Bataclan alors qu'ils étaient en train d'assister au concert. "Dans la confusion des tirs, il doit partir mais il ne trouve plus cette main qui était la main de sa compagne. Finalement, il va la laisser dans la fosse et elle va mourir. Cet homme demande une indemnisation et quand je l'ai vu, il est dans la salle d'audience et je me rends compte qu'on mégote tout. On mégote son retour à la vie en lui disant que finalement il a retrouvé une compagne et qu'il n'est donc peut-être pas dans la nomenclature correcte pour le préjudice d'affection", a ainsi confié le journaliste qui semblait encore touché d'avoir assisté à la détresse de cet homme.

"On va même jusqu'à contester, pour lui en particulier, le préjudice d'attente et d'angoisse de son épouse en lui disant qu'elle n'a pas eu le temps d'avoir peur", a-t-il poursuivi avant d'évoquer l'incompréhension de cet homme qui est lui aussi une victime de ces horribles attentats, même s'il est encore en vie. "Cet homme, il est tout simplement sidéré. Il comprend qu'il y a un système extraordinaire mais que cette bureaucratie s'oppose à lui." (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles