Attentats du 13 Novembre : Salah Abdeslam n'a pas fait appel, ni aucun autre des condamnés

©BENOIT PEYRUCQ/AFP

Le délai d’appel, de dix jours, expirait lundi à minuit.

Il passera donc au moins 30 ans derrière les barreaux. Salah Abdeslam, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité incompressible pour son rôle dans les attentats du 13 novembre 2015 en France, n'a pas fait appel de sa condamnation, a annoncé mardi à l'AFP le procureur général de Paris, Rémy Heitz.

À lire également >> Procès du 13 novembre : le verdict, et après ?

« Aucun des vingt accusés n'a interjeté appel », a déclaré M. Heitz. « Le procureur national antiterroriste et le procureur général près la cour d'appel de Paris n'ont pas non plus fait appel de cette décision », a-t-il précisé dans un communiqué.

Le verdict à l’issue de dix mois de procès

Le 29 juin, et au terme de près de dix mois d'un procès « historique », Salah Abdeslam était devenu le cinquième homme en France condamné à la perpétuité incompressible, la plus haute sanction du code pénal qui rend infime toute possibilité de remise en liberté. Le délai d'appel, de dix jours, expirait lundi à minuit. La décision de la cour d'assises spéciale de Paris « a donc acquis aujourd'hui un caractère définitif et il n'y aura donc pas de procès en appel ».

Ses 19 coaccusés – six dont cinq présumés morts étaient jugés en leur absence  – ont eux été condamnés à des peines allant de deux ans d'emprisonnement à la perpétuité.

Pour son avocate, la perpétuité est une « peine de mort lente »

Au cours du procès, Salah Abdeslam, seul membre encore en...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles