Attention, l'huile de tournesol va être remplacée par une autre sans que vous ne le sachiez

Vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a une pénurie d’huile de tournesol dans les rayons en raison du conflit en Ukraine et du fait que les consommateurs stockent des bouteilles. Il y a en revanche une véritable pénurie chez les industriels, ce qui leur pose de gros problèmes de production. Le gouvernement vient d’autoriser le remplacement de cette huile par d’autres huiles, sans que ces derniers ne soient obligés de le préciser sur les emballages.

Saviez-vous que l’huile de tournesol est la plus consommée en France devant l’huile d’olive par exemple ? C’est le cas pour les particuliers dans leur cuisine au quotidien. Ce que l’on ne remarque pas forcément, c’est que l’huile de tournesol est largement utilisée par les industriels pour fabriquer des chips, des frites surgelées, des plats préparés, des conserves de poissons, de la margarine, des biscuits, etc. L’huile de tournesol a tout pour plaire : son goût est neutre, elle peut être portée à haute température sans se dégrader, d'où son utilisation pour fabriquer les chips et les frites par exemple et son coût est bas. L’Ukraine est le premier pays producteur mondial de tournesol mais aussi le plus grand exportateur d’huile de tournesol. En raison du conflit, les exportations sont bloquées mais il y a aussi un risque que le pays ne puisse pas assurer les prochaines plantations, ce qui va générer un problème à long terme.

Le remplacement de l’huile de Tournesol dans l’Industrie

Comme nous l’expliquions dans cet...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Pénurie d'huile de tournesol en France : comment la remplacer ?
ATTENTION : ces 10 aliments ne doivent pas être réchauffés
Une pénurie en appelle une autre : l'huile de colza va-t-elle venir à manquer ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles