Au beurre salé, dur ou mou, en crème ou en bonbon : et si vous craquiez pour le caramel ?

·1 min de lecture

Certains se souviennent de lui emballé dans le papier jaune des carambars, sur lesquels bien des enfants se sont abîmés les dents. D'autres l'ont préféré sur un riz-au-lait ou avec un flan. Qu'il soit liquide, mou, dur, au beurre salé ou non, le caramel enchante les papilles des petits et des grands. Il en existe même des parfumés, spécialités de divers endroits en France. Samedi, dans l'émission "La Table des bons vivants", présentée par Laurent Mariotte sur Europe 1, les chroniqueurs Olivier Poels et Charlotte Langrand reviennent sur cette sucrerie incontournable.

Au café, au chocolat ou au miel

Difficile de se lasser du caramel quand on sait qu'il en existe tant de sortes différentes. La niniche de Quiberon par exemple, est une petite sucette qui se présente comme un rouleau. Les kanougas de Saint-Jean-de-Luz sont des caramels mous au chocolat. On ne présente plus le caramel d'Isigny, mais connaissez-vous la chuque du Nord, cette friandise parfumée au café et fourrée d'un caramel tendre, qui fait la fierté du Pas-de-Calais ? Citons également les babeluttes, autre spécialité ch'ti aromatisée, cette fois, au miel ou à la vergeoise. 

>> Retrouvez les émissions de Laurent Mariotte tous les samedis de 11h à 12h30 sur Europe 1 ainsi qu'en podcast et en replay ici

Du côté de la maison Fouquet, à Paris, on fabrique le Salvator, caramel à la fois mou et dur. Le caramel mou est fabriqué avec du sucre, du beurre et du lait dans des bassines de cuivre. "On va ensuite le tremper ...


Lire la suite sur Europe1