Au fait, c'est quoi les BRICS ?

Le sommet annuel des BRICS a débuté ce matin à Johannesburg (Afrique du Sud). Depuis 2011, il réunit les chefs d'États des cinq pays membres (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) ainsi que les présidents de nations amis. Étiquetés sous la bannière de pays “émergents”, les BRICS n’avaient jusqu’ici qu’un seul objectif : celui de se faire entendre au sein des institutions monétaires internationales.

C’est ainsi qu’en 2014, ils décident de créer la Nouvelle Banque de Développement (NDB), dotée de 50 milliards de dollars au départ. L’objectif : prêter aux pays émergents de l’argent pour favoriser leur développement. L’Egypte, l’Arabie Saoudite, les Emirats-Arabes-Unis et le Zimbabwe sont membres de cette institution présidée depuis fin mars 2023 par l'ancienne présidente du Brésil Dilma Rousseff.

Mais avant de se demander si ce groupe de pays pourrait un jour concurrencer le G7 et le G20, qu’entend-on exactement par BRICS ?

Il y a un avant et un après 11 septembre 2001. C’est de ce nouveau monde à jamais marqué par les attentats terroristes d’Al Qaïda qu’est issu le groupe des BRICS. On doit cet acronyme à Jim O’Neill, économiste de la banque d'investissement Goldman Sachs. Son idée : redonner confiance aux marchés occidentaux, moribonds après l’attentat perpétré contre les tours jumelles.

Jim O’Neill voit alors en ces pays à croissance rapide les prochaines économies majeures sur le plan mondial, à horizon 2050. Mais ce n’est que 5 ans plus tard, que le Brésil, la Russie, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite