Publicité

Au fait, qu’est-ce qu’une médiation ?

C’est la proposition de l’intersyndicale : mettre en place une médiation entre les syndicats et le gouvernement pour « trouver une voie de sortie » à la crise sociale. Proposition refusée par l’exécutif, Olivier Véran expliquant que les discussions pouvaient se faire directement entre les deux parties. La médiation, dont le nom vient du latin mediatio, qui signifie l’entremise, le fait de s’interposer, est désormais plus qu’une simple posture. Il existe des médiations juridiques, familiales ou encore pour les entreprises, toutes reconnues par l’État.

Ainsi, dans le domaine économique, deux entreprises peuvent régler leurs différends par le biais d’un médiateur, en évitant ainsi de passer par la case justice. « La médiation est l’un des modes amiables de résolution des différends (MARD, établis par un décret de 2015), explique ainsi le ministère de l’Économie. Elle est basée sur l’intervention d’un tiers neutre, le médiateur. Son objectif premier est de créer ou de recréer du lien, restaurer la confiance et les relations d’affaires entre les entreprises ou entre entreprises et acheteurs publics. » Le médiateur doit préserver le secret des échanges au cours de la médiation, il doit être indépendant, impartial et neutre.

Retrouvez ici l’ensemble de nos antisèches

Il existe une médiation judiciaire depuis 1995 : elle est ordonnée par le juge, sous réserve de l’acceptation des parties. Puis le juge désigne et mandate le médiateur.

Enfin, la pratique de médiateur familial es...


Lire la suite sur LeJDD