Au fait, quelle est la taille d’un terrain de football ?

© Stéphane Mouchmouche/Hans Lucas/Hans Lucas via AFP

La longueur officielle, selon les règles internationales, d’un terrain de football est… variable. La loi numéro 1 du jeu, édictée par l’International Football Association Board (Ifab), gardienne du temple des principes de ce sport, explique que le terrain doit avoir une longueur (ce qui correspond à la ligne de touche) comprise entre 90 et 120 mètres et une largeur (la ligne de but) entre 45 et 90 mètres de long. Soit une surface comprise entre 4 050 et 10 800 mètres carrés. Du simple au double. Ce sont des différences importantes, qui servent notamment à inclure la plus grande partie des terrains officiels dans la plupart des pays du monde.

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain

Mais les terrains servant pour des compétitions internationales sont plus restreints : 100 à 110 mètres pour la longueur et 64 à 75 mètres pour la largeur. L’Union européenne des associations de football (UEFA) a établi ses propres règles. Pour les compétitions qu’elle gère, comme la Ligue des champions, les dimensions du terrain doivent être comprises entre 100 et 105 mètres de longueur et entre 64 et 68 mètres de largeur. On assiste depuis plusieurs années à une homogénéisation, et l’immense majorité des terrains professionnels fait 105 mètres par 68 mètres, le maximum autorisé par les règles de l’UEFA. Contrairement à une idée reçue, jusque chez les footballeurs des plus grands clubs, le terrain du FC Barcelone n’est pas le plus grand d’Europe, puisqu’il fait juste 105 x 68 mètres ...


Lire la suite sur LeJDD