Découvrez ces trois bienfaits méconnus du make-up

Non seulement il donne bonne mine, mais il fait du bien à la peau et au moral. La preuve par trois.

1. Il fait du bien en surface.

Huiles de jojoba ou de chia, squalane végétal, acide hyaluronique... Les produits de make-up partagent de plus en plus d’ingrédients avec les soins. En 1991, quand Clarins s’est lancé dans le maquillage, la gamme intégrait pour la toute première fois un complexe pionnier de plantes antipollution (dans sa neuvième génération aujourd’hui). Un grand nombre de produits actuels possèdent désormais au minimum une action hydratante.

2. Il protège les cellules en profondeur.

Le maquillage défend contre la pollution, donc, mais aussi, grâce à l’action bouclier des pigments, contre les UV, la lumière bleue... Au point, par exemple, que pour prévenir et limiter le mélasma, ces taches pigmentaires tenaces d’origine hormonale, il fait partie de l’arsenal quotidien recommandé par les dermatologues.

3. Il booste le moral.

Selon des recherches menées en 2011 sur l’impact des rituels courts et répétitifs (publiées par Science Daily), se maquiller serait pour de nombreuses femmes une façon efficace d’apaiser l’anxiété. Plus encore : une étude de l’Université Harvard de 2017 a démontré que les étudiantes portant du maquillage obtenaient de meilleurs résultats que les autres. Explication : se maquiller augmenterait l’estime de soi, donc les performances. Make-up experte et formatrice Clarins, Magali Marx ajoute que cela stimule la créativité :« Comme s’habiller ou se coiffer, le maquillage est un moyen...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles