Au meeting de Zemmour, l’étonnant soutien des femmes

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Bien que minoritaires dans la salle, de nombreuses femmes se sont déplacées pour soutenir Éric Zemmour, lors de son premier meeting de campagne. ELLE les a interrogées sur leurs préoccupations, entre obsession sécuritaire et adoration de la France.  

La horde de policiers à la sortie du RER, parc des Expositions, à Villepinte, annonce la couleur. D’abord prévu au Zénith de Paris, le meeting sous haute tension d’Éric Zemmour a été déplacé en Seine-Saint-Denis pour pouvoir accueillir un plus grand public. La pluie n’a pas rebuté les militants. Plus de 10 000 personnes se sont données rendez-vous, dans une ambiance électrique. 

Lire aussi >> Éric Zemmour, l'homme qui n'aimait pas les femmes

Il est à peine 14h et la salle est à moitié remplie. Les militants déjà présents sont gonflés à bloc, debout sur les chaises, et entonnent la Marseillaise ou « Zemmour président ! » tout en agitant des drapeaux bleu-blanc-rouge. Au premier rang, Julie*, 16 ans, arbore une casquette et un tee-shirt « Zemmour 2022 » et suit le mouvement à chaque nouveau slogan chanté. « Je suis là pour défendre les femmes françaises. Zemmour est le candidat le mieux placé pour parler de féminisme aujourd’hui », lance la jeune fille, qui a fait le trajet depuis Toulon pour voir son idole. Elle est venue avec sa mère et ses amis de la Gen Z, qui portent, comme elle, des vêtements avec le logo de Zemmour. « Mon lycée est envahi par des gens “woke”, je suis la seule de ma classe à avoir ces idées politiques. Ici, je me sens vraiment bien, ça fait plaisir de retrouver des gens qui ont le même avis que moi. Et il y a une super ambiance », lance-t-elle en souriant. 

« Zemmour est le candidat le mieux placé...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles