Publicité

Au Royaume-Uni, le cash fait de la résistance

Selon le rapport annuel de UK Finance, l’association professionnelle des entreprises britanniques du secteur bancaire, le nombre total de paiements effectués dans le pays a connu une “forte augmentation” en 2022. Un phénomène qui s’expliquerait en partie par la recherche accrue du “bon rapport qualité/prix” : les consommateurs ont manifestement préféré multiplier les “petits achats” quotidiens dans de multiples enseignes plutôt que de remplir leur chariot dans un seul point de vente, analyse le site de la BBC.

Un phénomène encore plus frappant ressort des données rassemblées par ce rapport : pour la première fois depuis dix ans, les paiements en espèces ont augmenté de 7 %, alors même que de nombreux commerces, outre-Manche, n’acceptent plus que les paiements par carte bancaire.

“Après avoir été presque totalement éclipsées par l’usage de la carte bancaire, les espèces représentent désormais 14 % du total des opérations de paiement”, précise la BBC sur son site. Une “mini-renaissance” inattendue des pièces de monnaie et des billets de banque qui témoignerait, selon un porte-parole du ministère des Finances, “des craintes croissantes suscitées par l’inflation et la hausse du coût de la vie” qui poussent de plus en plus de consommateurs “à recourir davantage aux liquidités pour mieux contrôler leur budget”.

Pour tenir compte de ce retournement de tendance, UK Finance s’est contentée pour le moment d’apporter une légère correction à ses prévisions concernant le déclin du liquide. Elle prévoyait l’an dernier que, d’ici à 2031, moins de 3 milliards de paiements seraient effectués en espèces au Royaume-Uni – soit environ 6 % du total des opérations. Elle estime désormais que, en 2032, 3,3 milliards de paiements en espèces seront effectués dans le pays.

“Une fois que l’inflation aura diminué et que la confiance des consommateurs dans l’économie sera revenue, nous nous attendons à un retour à une tendance à la baisse de l’utilisation des espèces sur le long terme”, relève le rapport.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :