Au Royaume-Uni, l'après confinement ne sera pas un déconfinement

·1 min de lecture

Le gouvernement britannique a dévoilé ce jeudi 26 novembre dans le détail le nouveau système de restrictions au sortir du confinement national mercredi prochain.

Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

Le gouvernement britannique a dissipé tout malentendu : la fin du confinement national le 2 décembre prochain sera tout sauf un déconfinement. Des zones d’alerte à trois niveaux région par région vont être rétablies et la majorité de la population d’Angleterre sera soumise aux restrictions des deux niveaux d’alerte les plus sévères. Près de 60% des habitants seront d’emblée placés en niveau 2, c’est-à-dire risque élevé et 40% en niveau 3, l’échelon le plus élevé.

Seul assouplissement notable à l’approche de Noël, les magasins non essentiels, les salles de sport et les coiffeurs seront autorisés à rouvrir dans toute l’Angleterre. Pour le reste, les mesures seront durcies dans les régions placées en niveau 2, au désespoir des bars et restaurants qui ne pourront rouvrir que s’ils servent des repas copieux.

Mais le gouvernement ne veut prendre aucun risque et rappelle que tous ces efforts demandés aux Britanniques visent à leur permettre de se retrouver pour Noël. Les quatre nations du Royaume-Uni se sont en effet mises d’accord pour permettre aux familles de passer les fêtes ensemble, à condition de se réunir à trois foyers maximum et seulement du 23 au 27 décembre.