"Aucune preuve accablante" contre Cédric Jubillar ? C'est ce qu'avance son avocat qui demande sa libération

Cédric Jubillar va-t-il être remis en liberté ? C'est une question que tranchera la justice lundi 13 juin 2022. Le jeudi 9 juin 2022, le père de famille soupçonné du meurtre de sa femme, Delphine Jubillar disparue depuis décembre 2020, avait été entendu par le juge des libertés et de la détention. Une audience au cours de laquelle il était apparu méconnaissable. Mis en examen pour le meurtre de son épouse le 18 juin 2021, Cédric Jubillar avait alors été placé en détention provisoire à la maison d'arrêt de Seysses, en Haute-Garonne. Mais un an après, alors que le mandat de dépôt criminel dans le cadre duquel il avait été incarcéré, arrive à son terme, le suspect demande sa libération. Le dimanche 12 juin 2022, à la veille du rendu de décision de la justice, l'avocat de Cédric Jubillar, Me Alexandre Martin, a répondu aux questions de BFMTV. "Nous arrivons à une année de détention et la justice se doit, au bout d'une année, de décider si oui ou non cette détention, qui doit être exceptionnelle, doit être prolongée ou non", a-t-il commencé par rappeler au micro de la chaîne d'information en continu. "Sur quels faits pourrait-il [le juge des libertés et de la détention, ndlr], selon vous, décider de remettre en liberté votre client ?", a alors interrogé le journaliste. "Manifestement, aucune preuve, aucun élément accablant ou démontrant la culpabilité de Monsieur Jubillar n'a pu être trouvé", a estimé l'avocat.

Retour en images sur toutes les dates clés de l'affaire Jubillar dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles