Publicité

Audi R8 : quels sont ses atouts ? Et ses pannes les plus fréquentes ?

Audi R8 : quels sont ses atouts ? Et ses pannes les plus fréquentes ?
ERAS

Audi R8 (MkI) : modèle choisi ?

  • Commercialisation : de 2007 à 2015

  • Tarif : à partir de 50 000 €

En 1998, le groupe Volkswagen achète Lamborghini, entre autres marques de luxe. Et c’est grâce au lancement de la Lamborghini Gallardo que l’Audi R8 a pu voir le jour fin 2006. Elle lui emprunte notamment sa structure en aluminium.

Commercialisée d’abord en coupé en avril 2007, la R8 dispose alors d’un convaincant V8 4.2 FSI issu de la RS 4, qui la propulse à 300 km/h. Celui-ci est couplé à une excellente boîte mécanique à 6 rapports, très inspirée de ce que faisait jadis Ferrari avec son guidage en H et son levier en alu.

Cette première version est un régal à conduire, bien plus qu’avec la rugueuse boîte robotisée R-tronic à simple embrayage. En décembre 2010 apparaît la R8 Spyder, sans toit, mais qui gagne 10 ch au passage.

En 2009, la R8 hérite cette fois du fantastique V10 FSI de sa cousine, la Lamborghini Gallardo ! Réalésé à 5,2 litres et assagi à 525 ch, il transfigure la R8. Ce V10 atmosphérique est aussi à déguster en Spyder à partir de 2010.

Si la V8 reste au catalogue, Audi va surtout multiplier les séries limitées en se focalisant sur la V10, avec d’abord, en avril 2011, une R8 GT coupé de 560 ch produite à 333 exemplaires, allégée d’une centaine de kilos à grand renfort de carbone.

En janvier 2012, le Spyder a droit au même traitement. Au restylage de décembre 2012, la puissance de la R8 V10 atteint 550 ch sur la version Plus, tandis qu’une douce et réactive boîte S-tronic à 7 rapports remplace avantageusement la R-tronic.

En juin 2014, Audi lance une ultime série limitée avant son retrait en 2015, la R8 LMX à phares laser, dont le V10 est porté à 570 ch. Identifiable à sa...Lire la suite sur Sport Auto