Audrey Fleurot : attaquée sur son physique et traitée de « grosse », les humiliations subies durant son enfance

·2 min de lecture

Audrey Fleurot est une actrice incontournable de la fiction française. Pourtant, avant de jouer de son image et se fondre dans des multiples personnages, Audrey Fleurot a été victime d’humiliations liées à son poids. Un aspect qui l’a touchée au plus profond de son être.

Elle est l’un des visages emblématiques de la fiction française… Audrey Fleurot, rousse incendiaire, rayonne à l’écran. Aujourd’hui elle a confirmé son talent et a fait de son image son outil de travail. Gala repère un portrait de l’actrice paru en 2010 dans Libération. Elle se confie sur le rapport à son corps et à ce qu’elle véhicule : « C'est vrai, j'ai un physique rétro. Je suis très blanche de peau, j'ai des hanches, des seins, des fesses. Parfois, j'ai l'impression de m'être trompée d'époque. ». Et de préciser lorsqu’elle est complimentée sur son physique : « J'ai l'impression qu'on parle d’une autre personne. Je reviens de tellement loin. »

L’actrice dresse alors son portrait de l’époque. Elle explique qu’à l’adolescence elle n’était pas dotée d’un « physique de danseuse » et qu’elle avait de « grosses lunettes » visées sur le nez. Elle a également dû porter un appareil dentaire.

Victime de grossophobie

Mais ce n’est pas tout, durant son enfance Audrey Fleurot a été victime de grossophobie et a avancé en subissant des attaques et humiliations. Gala rappelle les propos de l’actrice dans les colonnes de Libération cette fois-ci en 2013 : « Quand vous avez grandi en étant "la Grosse", vous êtes "la Grosse" toute votre vie. Vous ne vous voyez pas comme vous êtes réellement. » De quoi créer un sentiment d’insécurité mais aussi éveiller sa persévérance et ainsi...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi