Audrey Fleurot : victime de harcèlement de rue, elle raconte

·1 min de lecture

Audrey Fleurot ne cesse de faire parler d'elle en ce moment. Récemment, elle était à l'affiche de HPI : Haut potentiel intellectuel, la nouvelle série de TF1 diffusée en avril 2021. Elle incarnait Morgane Alvaro, une femme de ménage dotée d'un important potentiel intellectuel et qui devient consultante pour la DIPJ de Lille pour les aider à résoudre des enquêtes grâce à sa vivacité d'esprit. Une première saison de huit épisodes qui a rencontré un véritable succès et pour preuve, la saison 2 serait déjà en production. Une nouvelle étape dans la carrière d'Audrey Fleurot qui sera encore mise à l'honneur sur TF1 avec la nouvelle série Mensonges, diffusée le jeudi 2 septembre 2021. À cette occasion, l'actrice a accepté d'accorder une longue interview au magazine Paris Match. Elle est revenue sur les débuts de sa carrière mais également sur des sujets un peu plus délicats, comme le mouvement MeToo, très présent dans le milieu artistique depuis octobre 2017 avec l'éclatement de l'affaire Weinstein.

Un mouvement qu'Audrey Fleurot ne peut que soutenir puisque, comme elle l'a confié, l'actrice a été victime de harcèlement de rue pendant plusieurs années lorsqu'elle était jeune : "C'est un sentiment que j'ai toujours eu. Le mouvement #MeToo m'a fascinée parce que beaucoup d'hommes ont réalisé ce que toutes les femmes savent, mais n'avaient jamais dit : quand tu es une fille, tu te fais tout le temps agresser. Et tu dois trouver des parades", commence-t-elle par assurer. "Plus jeune, quand (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles