Mesures pour la culture : pour Aurélie Filippetti, Macron “ne répond pas à l’urgence de la situation”

Nelly Kaprièlian
© Philippe Desmazes/AFP

Qu’avez-vous pensé de l’allocution d’Emmanuel Macron ?

Le Président a répété cinquante fois le mot "réinventer". Il est certain qu’il a réinventé quelque chose c’est une forme de happening politique. En effet son intervention a donné l’impression d’un spectacle d’improvisation en direct, non préparé, d’une spontanéité parfois déconcertante chez celui dont les artistes et professionnels attendaient qu’ils les "sauvent". Sur la forme de son intervention, je comprends que la vidéoconférence ait ses limites, mais cela ne me semble pas acceptable. Sur le fond à part le report d’un an pour les intermittents qui n’auront pas rempli leurs 506 heures, rien de précis, rien de concret. On a eu l’impression que c’était lui qui attendait des idées plutôt qu’il n’avait de réponses.

Tout ce dont il a parlé existe déjà, et pour certains secteurs comme l’éducation artistique, on n’a eu aucune annonce sur les moyens qui seraient mis en œuvre pour parvenir à généraliser des actions qui existent partout depuis plus de 10 ans et qui pâtiront comme les autres des règles de distanciation sociale. Enfin, l’appel aux artistes pour les colonies de vacances est ridicule.

Est-ce une bonne réponse ?

Pour moi ce n’est pas une réponse. J’attends désormais que le ministre, qui a été beaucoup critiqué mais qui a travaillé, présente des propositions un peu plus sérieuses que cette harangue pleine de bonnes intentions qui tournait au numéro

Lire la suite sur lesinrocks.com