Aurélie Vaquier : l’horrible disparition de la jeune femme, retrouvée sous une dalle de béton

C'est une affaire qui en rappelle une autre et qui est loin d'avoir délivrée tous ses secrets. Comme pour Delphine Jubillar, dont la disparition reste nimbée du mystère le plus total, la mort d'Aurélie Vaquier inquiète et interroge. Cette jeune femme de 38 ans s'est subitement évaporée le 28 janvier 2021, poussant sa famille et ses amis à lancer un appel pour la retrouver. Les battues autour de sa commune de Bédarieux (Hérault) se révélant infructueuses et le fait que sa voiture et son chat soient restés sur place laissaient craindre le pire. En effet, deux mois plus tard, son corps a été formellement identifié sous une dalle de béton dissimulée dans le logement par les gendarmes de la section de recherches (SR) de Montpellier, grâce à l'aide d'un géoradar. Très vite, le procureur a confirmé la garde à vue du compagnon de cette vendeuse sur un marché, visé comme le principal suspect.

Samire L., 38 ans, avait en effet livré un récit bien alambiqué après avoir signalé la disparition de sa concubine, seulement des semaines après avoir constaté les faits. Ce père de deux enfants avait ainsi prétendu que sa compagne était partie se mettre au vert et qu'elle ne supportait plus le couvre-feu. Un argumentaire trop court pour le juge d'instruction, qui l'a finalement mis en examen pour "homicide volontaire aggravé sur conjoint". Depuis, à l'image de Cédric Jubillar, Samire L., conteste l'intégralité des faits et réclame sa remise en liberté. Mais plusieurs éléments jettent le trouble sur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles