Australie : une femme de 95 ans décède après une décharge de taser par un policier

Elle s’appelait Clare Nowland. Cette Australienne de 95 ans est morte mercredi, une semaine après avoir reçu, dans sa maison de retraite, une décharge de pistolet à impulsion électrique assénée par un policier, a annoncé la police. La vieille dame, « est morte paisiblement à l’hôpital peu après 19 heures, entourée de sa famille et de ses proches », a déclaré la police de l’État de Nouvelle-Galles du Sud (sud-est), dans un communiqué.

À lire aussi Ma'Khia Bryant, 16 ans, ado noire tuée par la police dans l'Ohio

Les policiers avaient été appelés le 17 mai 2023 dans une maison de retraite de l’État de Nouvelle-Galles-du-Sud, en Australie, pour maîtriser la personne âgée « armée d’un couteau », avait indiqué la police dans un communiqué.

Images de caméra piéton réclamées

« Les policiers ont essayé de parler à la femme », avait-elle poursuivi. « Pendant cette interaction, un agent expérimenté a fait usage de son taser, ce qui a fait chuter la femme qui s’est cogné la tête », pouvait-on dans le communiqué. La quasi-centenaire avait alors été conduite à l’hôpital du district de Cooma, dans le sud de l’État, où elle se trouvait avant son décès dans un « état critique », selon la police.

À lire aussi Australie, un paradis nommé Lord Howe

Le sénateur australien David Shoebridge a demandé à la police de rendre publiques les images de la caméra piéton. « Le public a le droit de savoir ce que la police a fait et cela ne peut pas être caché dans une enquête privée ...


Lire la suite sur ParisMatch