Autobronzant : les astuces d'une pro pour bien l'utiliser

Elsa Rouden

Comment bien appliquer son autobronzant, réaliser un "tontouring" et faire tenir son hâle plus longtemps ? Lindsey Fenwick, responsable de la formation He-Shi nous a livré ses conseils !

L’autobronzant, comment ça marche ?

Les crèmes, mousses et lotions

L'ingrédient actif des produits autobronzants est la dihydroxyacétone (DHA). Il s'agit d'une substance non toxique qui réagit avec les acides aminés de la couche externe de la peau et produit un pigment brun appelé mélanoïdine.

Les autobronzants en gélules

Leur formule comprend généralement des caroténoïdes, des pigments organique rouges orangés qui sont produits par les plantes et apportent de la couleur. 

L’autobronzant peut-il assécher la peau ?

Oui Certains produits peuvent dessécher a peau. On privilégie donc les formules qui contiennent des actifs réparateurs. « Chez He-Shi, nous avons délibérément enrichi les produits autobronzants d'ingrédients nourrissants et hydratants tels que l'avocat, l'huile d'argan et le pentvitan », précise Lindsey Fenwick.

L’autobronzant empêche-t-il de bronzer ?

Non L'autobronzant ne dépose pas une couche de produit sur la peau : il est absorbé par les couches externes. Il n’empêche donc pas le processus naturel de bronzage. De même, il ne protège pas la peau des rayons UV !

Peut-on continuer à appliquer ses soins habituels sous l’autobronzant ?

Oui Mieux vaut poser l’autobronzant sur une peau propre et exempte de tout produit mais rien n’interdit d’appliquer tout de même un soin au préalable. Toutefois, attention aux produits parfumés ! « Le parfum peut réagir avec la DHA et...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi