Autohypnose : comment diminuer une douleur ?

Et si la perception de la douleur était en fait totalement subjective ? "Nous pouvons modifier nos perceptions, écrit Kévin Finel, spécialiste en autohypnose. Un seul élément nous empêche d’y parvenir : la croyance que ce que nous ressentons est normal et non subjectif."

Nous cherchons à tout prix à nous en débarrasser, et pourtant la douleur eut être une information utile. Elle indique un dysfonctionnement, une alerte pour nous aider à prendre soin de nous, voire de nous pousser à consulter un spécialiste.

Pour apprendre à moduler la douleur – ce qui ne veut pas dire que l’on doit se couper de la comprendre ou d’avoir l’avis de spécialistes – il est important de se dissocier de son corps. Un jour où vous ressentez une douleur, fermez les yeux et prenez conscience de la position de votre corps. Puis imaginez que vous le regarder de l’extérieur et prenez de plus en plus de distance : plus vous en serez loin, moins vous ressentirez de la douleur.

Apprendre à écouter et rentrer en contact avec sa douleur

Pour apprendre à moduler la douleur – ce qui ne veut pas dire que l’on doit se couper de la comprendre ou d’avoir l’avis de spécialistes – il est important de se dissocier de son corps. Un jour où vous ressentez une douleur, fermez les yeux et prenez conscience de la position de votre corps. Puis imaginez que vous le regardez de l’extérieur et prenez de plus en plus de distance : plus vous en serez loin, moins vous ressentirez de la (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Autohypnose : comment appeler le sommeil et s’endormir plus facilement ?
Clou de girofle : quels bienfaits pour la santé ?
Autohypnose : comment gérer son stress ?
Autohypnose : comment évacuer un sentiment négatif ?
Courbatures : 4 solutions douces pour soulager la douleur

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles