Covid-19 : les autotests disponibles en pharmacie dès ce lundi

Mailis Rey-Bethbeder
·1 min de lecture

La commercialisation du dispositif d’autotest, permettant à chacun de détecter, seul, s’il est porteur du Covid-19, débute en France ce lundi. ELLE vous explique ce dont il s’agit et comment l’utiliser.   

Dimanche 14 mars, Jérôme Salomon avait annoncé leur disponibilité en pharmacie et dans les supermarchés dans la semaine qui suivrait. Après un délai de quelques semaines, les autotests sont tout juste disponibles dans les pharmacies françaises, ce lundi. Ces tests peuvent être réalisés à domicile, par le patient, grâce à un prélèvement dans le nez. Avant la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Autriche ou encore le Portugal les avaient déjà autorisés sur leur territoire.  

Lire aussi >> Quel test Covid choisir ?  

L'arrêté permettant et encadrant la commercialisation des autotests est paru ce dimanche au Journal Officiel. Le montant de ces dispositifs de dépistage ne doit pas excéder « 6 euros jusqu'au 15 mai, puis au-delà 5,2 euros ». D’abord annoncés comme disponibles dans les supermarchés, les autotests sont vendus uniquement en pharmacie pour le moment. Ils « vont se déployer progressivement dans des milliers d’officines tout au long de la semaine », a expliqué le ministre de la Santé, Olivier Véran, dans un entretien au « Journal du dimanche ». Le ministre a également annoncé la mise à disposition rapide de ces tests dans les établissements scolaires, disant envisager « d'aller jusqu'à deux tests par semaine par élève et par enseignant ».  

L’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) a cependant fait part de certaines craintes, dimanche 11 avril sur franceinfo : « On ne sera pas prêts...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi