Nicolas Sarkozy divorcé : ses confidences sur ces "souffrances" qu'il a imposées à sa famille

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le mardi 3 mai 2022, France 2 diffusait un documentaire politique intitulé Cent jours, dans lequel les téléspectateurs ont pu entendre le témoignage d'anciens présidents de la République et d'ex-Premiers ministres. Les hommes politiques évoquent alors les 100 jours qui ont suivi leur élection ou leur nomination. L'occasion de voir Nicolas Sarkozy se confier sur son élection en 2007, face à Ségolène Royal. Durant sa campagne électorale, sa vie privée est étalée dans la presse. Si le couple présidentiel qu'il forme avec Cécilia Attias paraît heureux en public, en réalité, de nombreuses tensions sont apparues. L'ancien ministre de l'Intérieur est absent, seule son arrivée au pouvoir le préoccupe. Une fois à l'Élysée, Nicolas Sarkozy se sépare de son épouse. Il annoncera aux Français son divorce d'avec Cécilia Attias.

Une période qui a beaucoup marqué Nicolas Sarkozy comme il le confie dans le documentaire diffusé sur France 2 : "J'avais divorcé, j'étais dans une famille recomposée. Je leur avais imposé beaucoup de souffrances. C'était ma vérité", a-t-il déclaré, ne regrettant pas pour autant d'avoir médiatisé son couple et ses difficultés. Avec ce divorce, l'ancien Président dévoile aussi une facette de sa personnalité que les citoyens connaissent moins : "Les accidents de la vie, on ne les choisissait pas. Mais au fond, j'ai essayé de dire aux Français : 'J'ai un travail extraordinaire, mais en même temps, je fais face aux mêmes épreuves que vous.' Je pense qu'ils m'ont vu dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles