Avant/Après : la surprenante construction d’une piscine à l’esprit californien

·2 min de lecture

Cap sur la BretagneAudrey et son mari Patrick, plus connu sous le pseudo Mr Ours sur Instagram, ont terminé leur dernier projet. Et pas des moindres. Autoconstructeurs toujours à la recherche de nouveaux défis, ils se sont offert la piscine de leur rêve. Après avoir découvert cette surprenante construction, on veut le même espace extérieur ! Visite.

Avant : un grand espace extérieur à exploiter

Avant, il y a eu la construction ainsi qu’un agrandissement de la superbe maison détenue par le couple. Aficionados de ce type de projets, Audrey et Patrick ont mis plusieurs années à terminer celui-ci. Leur propriété offrait un beau et grand jardin permettant à leurs idées de prendre forme. Impossible donc pour eux de s’en arrêter là. Que faire ? Une terrasse ? Une avant/après? Pourquoi choisir ? Ils se sont lancés dans la construction d’une piscine. Et autant s’offrir l’espace baignade d’un rêve californien.

Après : une piscine californienne digne des villas de stars

Fans de voyage, Audrey et Patrick partaient souvent aux États-Unis, avant le Covid. Alors, faute de pouvoir y retourner rapidement, ils ont fait venir l’esprit américain à eux, en Bretagne. En huit mois de travaux, sous une météo "parfois peu clémente", le couple a réalisé son rêve : celui d’avoir une piscine à l’esprit californien. Les bords de la structure enterrée sont en béton beige. L’effet ultra lumineux associé à des palmiers nous amène instantanément sur la côte ouest de l’Amérique. Des bains de soleil permettent une détente complète et les banquettes "en dur" sous des voiles d’ombrage invitent à un été tout en douceur. On se croirait presque dans la piscine d’une star à Beverly Hills

Découvrez le fabuleux projet d’Audrey et Patrick !

À LIRE ÉGALEMENT :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles