AVC précoce : ce groupe sanguin pourrait augmenter le risque, selon une étude

iStock / monkeybusinessimages

140.000. C’est le nombre d'accidents vasculaires cérébraux (AVC) recensés en France chaque année. Il s’agit de la première cause de handicap acquis de l’adulte. Parmi les facteurs de risque de l’AVC, on retrouve l’âge, le tabagisme, l'hypertension ou encore le surpoids.

Et si votre groupe sanguin pouvait avoir une incidence sur le risque d’AVC précoce ? C’est ce que suggère une nouvelle étude réalisée par des chercheurs de l'école de médecine de l'Université du Maryland (Etats-Unis) et publiée dans la revue Neurology.

Pour le découvrir, les scientifiques ont réalisé une méta-analyse portant sur 48 études. Ils ont ainsi étudié les données de près de 17.000 d’entre de moins de 60 ans ayant été touchées par un AVC. "Notre méta-analyse a examiné les profils génétiques des personnes et a trouvé des associations entre le groupe sanguin et le risque d'AVC précoce", a expliqué Braxton D. Mitchell, co-auteur de l’étude.

Le constat dressé est le suivant : les personnes victimes d’un AVC précoce étaient plus susceptibles d'être du groupe sanguin A et moins susceptibles d'être du groupe sanguin O. Le risque d’AVC précoce était ainsi 16% plus élevé chez les personnes du groupe A et 12% plus faible chez les personnes du groupe O, est-il précisé dans un communiqué relatant les résultats de ces travaux.

Comment expliquer ce phénomène ? La réponse n’est pas encore claire, "mais cela a probablement quelque chose à voir avec les facteurs de coagulation du sang, comme les plaquettes et les cellules (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite