Avion : connaissez-vous le skiplagging, cette astuce controversée pour payer moins cher ?

Au cours de cet été, une tendance peu orthodoxe a pris de l'ampleur dans le monde des voyages : le skiplagging. Cette pratique consiste à réserver un vol avec escale et à descendre à cette escale au lieu de continuer jusqu'à la destination finale prévue. Le Washington Post a consacré un article à ce sujet, dernièrement, illustrant le cas d'un voyageur qui réservait un billet de New York à Orlando avec une escale à Miami, plutôt qu'un vol direct plus coûteux. Il descendait à Miami, laissant un siège vide sur le vol suivant vers Orlando. Bien que le skiplagging puisse sembler une astuce financière, il soulève des préoccupations à la fois écologiques et juridiques. Les passagers adeptes de cette méthode ont appris qu'ils ne devaient pas enregistrer de bagages, car ceux-ci continuaient leur voyage jusqu'à la destination finale.

La question qui se pose naturellement est : pourquoi les vols directs sont-ils souvent plus chers, bien qu'ils soient plus courts ? La réponse réside en grande partie dans le principe de l'offre et de la demande. Les vols directs sont généralement très demandés, ce qui permet aux compagnies aériennes d'augmenter leurs tarifs. De plus, le modèle économique des compagnies aériennes repose sur l'utilisation de plateformes de correspondance, appelées hubs, qui permettent de réduire les coûts opérationnels, même si cela signifie des vols plus longs pour les passagers.

Malgré son attrait financier pour les voyageurs, le skiplagging est devenu un cauchemar pour les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite