"Avoir le cheveu crépu est une bénédiction et non une tare"

Loin des selfies aseptisés, la diversité s'invite sur Instagram. De plus en plus nombreux sont celles et à ceux à célébrer les cheveux crépus du côté du réseau social, depuis des années déjà. Un mouvement réjouissant, nécessaire et politique. Conversation avec Maëlle, créatrice du compte Holy Kurls.

"La 'respectabilité' des personnes non-blanches est constamment inspectée en France. Pour les femmes racialisées, c'est particulièrement fort, puisque cela vient s'ajouter à la pression habituelle que l'on fait peser sur l'apparence des femmes. Être Noire en France, c'est un peu passer chaque jour une audition : prouver que l'on ne correspond pas aux stéréotypes, qu'on est 'respectable'", expliquait la journaliste Aurélie Louchart, autrice du passionnant Trop crépus ?. Un constat que l'on ne peut que déplorer, pour un mot qui, dans bien des conversations, ouvre la porte à tous les préjugés : crépus. Car le cheveu crépu défrise les esprits les plus étroits. De ceux qui, aujourd'hui encore, jugent la coupe de cheveux de la porte-parole du gouvernement Sibeth NDiaye "négligée et irrespectueuse"...

Mais sur Instagram, la résistance se fait entendre. De nombreux comptes aux milliers de followers offrent aux cheveux naturels la visibilité qu'ils méritent. A grands coups de publications lifestyle et de témoignages édifiants, de slogans stimulants et de bienveillance sororale, les voix des femmes noires retentissent et mettent à l'honneur la force de ces tifs qu'il faudrait forcément lisser mais qui, sur la plateforme pop, sont abondamment célébrés.

Sur des pages comme celles de @shinestruck, Frédérique Harrel, Whitney White... et sur bien des comptes francophones également. Raison de plus pour tendre le micro à celles et ceux qui portent cette cause.

C'est par exemple le cas de Maëlle. Sur son Insta @holykurls, gorgée de tutos très précieux, la jeune femme délivre une ode à ces cheveux "forts, bénis, volumineux, extraordinaires, versatiles, époustouflants..." (dixit l'une de ses publications). Elle nous raconte tout sur son initiative.

Terrafemina : Depuis quand et pourquoi vous êtes-vous lancée sur Instagram ?

Maëlle : Je me suis lancée sur Instagram il y a un peu plus d'un an pour partager ma passion autour du... Lire la suite sur le site Terrafemina
5 conseils pour être (enfin) prise au sérieux au travail
8 tactiques pour (enfin) dormir avec un homme qui ronfle
Transformer des yeux marrons en yeux bleus ? C'est maintenant possible
Grands-parents : ces 18 étapes qui vous ont filé un coup de vieux
10 mannequins différents qui font du bien à la mode