Avoir du style, même quand il fait froid

·2 min de lecture

Leggings, pantalons et jeans, débardeurs, tee-shirts manches longues, à col rond ou roulé, mais aussi chaussettes et sous-vêtements... Des basiques qui se déclinent dans une large gamme de couleurs, forment le bon mix avec vos pièces préférées pour rester au chaud, en extérieur comme à l’intérieur.

Parfaits avec un long pull et des boots, les leggings thermiques sont aussi vos meilleurs alliés par grand froid, car ils sont totalement invisibles sous votre pantalon Chino préféré, à moins que vous ne préfériez la déclinaison jean stretch, ultra-confortable pour vos journées bien remplies. La dentelle des débardeurs avec soutien-gorge intégrée est ravissante quand elle se devine sous un pull à col V. Quant aux tee-shirts, ils se marient parfaitement avec une veste et un pantalon taille haute, et les caracos se glissent volontiers sous un pull pour vous apporter chaleur et confort grâce à une technologie spécialement pensée dans ce but.

Et si vous êtes en panne d’idées cadeaux pour les fêtes, les vêtements thermiques HEATTECH sont adaptés à tous les membres de la famille. Vous pourrez leur faire profiter de la technologie et du confort à prix doux.

La technologie au service de votre confort

Intelligente, la gamme HEATTECH d’Uniqlo contient une fibre capable d’absorber la vapeur d’eau émise par le corps et la transforme en chaleur. Au quotidien, elle est idéale, car la chaleur corporelle ne s’échappe pas et que le maillage, composé de fibres 10 fois plus fines qu’un cheveu, isole parfaitement du froid. Elle est également conçue pour évacuer le surplus d’humidité, pour que vous n’ayez jamais trop chaud, même en intérieur. Elle est surtout souple et fine, ce qui laisse une liberté de mouvement totale et évite de se sentir à l’étroit, même par grand froid.

Une innovation qui prend soin de vous

Cette innovation textile vous permet de vous sentir bien par tous les temps, puisque la collection se décline en trois versions : HEATTECH, la sous-couche discrète comme une seconde peau, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite