Nous avons testé la nouvelle moto électrique créée par Harley Davidson

Besoin de personne en Harley Davidson... électrique, la LiveWire One nouvelle version.

Rien à faire. A l’arrêt, les autres pétaradent sur leur monture et jouent les fiers à bras devant les « vivas » du public juste avant le départ de la course. Le bruit et la fureur. Sur ma LiveWire One, moto électrique créée par Harley Davidson , sortie en 2019 et dont j’étrenne une nouvelle version spécialement préparée, j’en suis réduit au silence des grandes plaines. Je sens juste une étrange pulsation sous la selle de la moto, preuve électronique que la bête respire. Mes bruyants concurrents m’avisent d’un air bravache et interrogateur et je leur oppose la mine interdite d’un moine motard qui a fait le vœu de la boucler. Jusqu’à plus ample informé. J’attends mon heure. C’est bientôt mon tour de m’élancer sur la piste d’1,86 kilomètre qui serpente dans ce parc boisé : l’une des courses de côte les plus célèbres du monde.

La LiveWire One
La LiveWire One

La LiveWire One © Keiron Bendt

Nous sommes dans Sussex, dans le parc privé du duc Charles Henry Gordon-Lennox. Des dizaines de milliers de passionnés se pressent pour assister au festival de vitesse de Goodwood, devenu en une trentaine d’années la(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles