Avortement aux États-Unis : Alexandria Ocasio-Cortez accuse deux juges de la Cour Suprême d’avoir menti sous serment

© Jacquelyn Martin/AP/SIPA

La figure de la gauche américaine réclame une enquête pour déterminer si deux des juges de la Cour Suprême ayant voté pour la révocation de l’arrêt Roe v. Wade ont menti sur leur position sur l’avortement lors de leurs audiences de confirmation.

Deux des juges assesseurs de la Cour Suprême des Etats-Unis, Neil Gorsuch et Brett M. Kavanaugh, ont-ils menti sous serment au sujet de leur position sur l’avortement ?

C’est ce dont les accuse Alexandria Ocasio-Cortez après leur vote vendredi révoquant l’arrêt emblématique Roe v. Wade.

Lire aussi >> États-Unis : avec la révocation du droit à l’avortement, toujours plus d’inégalités pour les femmes précaires

Une demande de destitution

Lors d’une interview accordée dimanche à l’émission « Meet the Press » diffusée sur NBC, la représentante démocrate de l’État de New York, fervente défenseuse du droit à l’avortement, a accusé frontalement les deux juges conservateurs d’avoir menti sur leurs intentions lors de leurs audiences de confirmation à la Cour Suprême.

« Ils ont menti », a lâché Alexandria Ocasio-Cortez, qui estime qu’il « doit y avoir des conséquences pour une action profondément déstabilisante et une prise de contrôle hostile de nos institutions démocratiques ». Elle n’exclut pas d’engager une procédure de destitution (« impeachment », en anglais) au cas où la Chambre des représentants conclurait à un mensonge sous serment de la part des deux juges.

.@AOC says Kavanaugh, Barrett, and Thomas committed impeachable offenses, " I believe lying under oath is an impeachable offense and violating federal law and not disclosing income from political organizations as Clarence Thomas did is also potentially an...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles