Il avoue le meurtre d'une femme 36 ans après l’avoir commis, son profil intéresse fortement les autorités

2541163

Marie-Thérèse Bonfanti a disparu mystérieusement en Isère en 1986, sans que les forces de l'ordre ne puissent élucider l'affaire. C'est 36 ans plus tard, en mai 2022, qu'Yves Chatain avoue le meurtre de la jeune femme. Marie-Thérèse Bonfanti avait 25 ans quand elle a disparu après une distribution de journaux à Pontcharra, en Isère, sa voiture sera retrouvée devant la maison d'Yves Chatain, qui en 2022 expliquera que la jeune femme lui aurait reproché de lui gêner le passage. Elle lui aurait alors demandé des excuses dans son domicile, il l'aurait ensuite étranglé et aurait jeté son corps dans la montagne. Le Parisien explique, le mercredi 9 novembre 2022, qu'un ex-policier envisage la possibilité que l'homme soit un tueur en série. D'autres affaires non élucidées de meurtres et disparitions dans la région pourraient attirer l'œil des enquêteurs, une affaire qui rappelle celle de Nordahl Lelandais.

Après le meurtre horrible de Justine et l'affaire Lola qui ont choqué les Français, ce fait divers pourrait déboucher sur d'autres découvertes. Le regard des enquêteurs se porte maintenant sur d'autres affaires non résolues dans la région. Parmi elles, le meurtre de Liliane Chevènement, 41 ans, en 1981, retrouvée étranglée avec un fil de fer à proximité de la maison d'Yves Chatain. En 1985, Marie-Ange Billoud, 19 ans, disparait mystérieusement alors qu'elle fait du stop près du pont de la Gache. En 1985 et 1986 deux femmes sont agressées, l'une rouée de coup et l'autre subit une tentative (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite