Axel Kahn : cette lettre que son père lui a laissé avant de se suicider

·1 min de lecture

Axel Kahn, mort le mardi 6 juillet à l'âge de 76 ans des suites d'un cancer, a vécu un drame lorsqu'il n'était qu'un jeune adulte. Alors qu'il avait 26 ans, le généticien a perdu son père, le philosophe et poète Jean Kahn-Dessertene. Ce dernier s'est suicidé en se jetant d'un train, le 17 avril 1970 à Bonnières-sur-Seine (Yvelines), à l'âge de 53 ans. Dans son dernier livre Et le bien dans tout ça ? (publié en février 2021 aux éditions Stock), le frère du journaliste Jean-François Kahn confie : "J’ai depuis cinquante ans imaginé avoir rencontré Jean Kahn alors qu’il allait prendre son train pour quitter la vie, avoir engagé la conversation avec lui. Peut-être serais-je parvenu à lui présenter une autre décision possible ?" Le père de trois garçons avait tout préparé avant de faire ce geste fatal. Il a écrit une lettre à Axel Kahn, son cadet.

"La lettre commence : 'Cher Axel, tu es sans doute capable de faire durement les choses nécessaires', puis il énumère les choses que je dois faire, qui sont dures, et il termine par 'sois raisonnable et humain’", a relaté le médecin que la mort "[indifférait]" sur Europe 1 en février 2021. Dans son dernier ouvrage, le professeur mort d'un cancer dévoile le pouvoir que cette injonction a eu sur lui : "En toutes circonstances, je me demande si je l’ai été. Au soir de ma vie, je sais que la question sera posée, que je me la poserai."

Ces quelques mots lui ont inspiré des conseils, qu'il a prodigués comme un "testament pour ses propres enfants", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles