Ayurveda : prescription, principe, bienfaits... Tout savoir sur la médecine indienne

blueclue/istock

Si la médecine ayurvédique, appelée plus globalement « ayurvéda », fait de plus en plus parler d'elle en France, elle n'a rien de nouveau puisqu'elle existe en Inde depuis près de cinq mille ans. Là-bas, elle est pratiquée dans des cliniques privées et des hôpitaux. Mais, ici, elle ne dispose d'aucun statut médical réglementé. Autrement dit, dans l'Hexagone, « les praticiens sont des professionnels du bien-être et n'ont pas vocation à traiter », informe Eveline Mathelet, présidente de l'association Ayurvéda en France, qui exerce à Bozel (Savoie). Qu'en attendre alors ? « Il s'agit d'aider chaque personne à se reconnecter à sa vraie nature, car, souvent, on s'éloigne de ses propres besoins », répond Shadie Lord, praticienne à Paris.

Une approche élémentaire

Comprenez que l'ayurvéda considère l'être humain à travers cinq éléments que sont le feu, l'air, la terre, l'eau et l'éther (l'espace), présents dans une proportion variable en chacun de nous. En fonction de nos éléments prédominants, nous n'avons ni le même caractère, ni la même sensibilité, ni le même physique. « Un peu comme dans la médecine de Molière, où il y avait différents profils (les flegmatiques, les bilieux, les sanguins…), l'ayurvéda distingue des constitutions appelées doshas : vata, pitta et kapha », explique Eveline Mathelet. Schématiquement, l'air est majoritaire chez vata, qui est quelqu'un de plutôt maigre, sec, et qui n'aime pas trop le...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles