Bâton de fumigation : mode d'emploi de la purification par les plantes

La fumigation est une pratique ancestrale aux nombreuses vertus. Popularisée grâce à l'avènement des arts divinatoires sur les réseaux sociaux, la fumigation ne date pourtant pas d'hier. On retrouve cette pratique chez de nombreuses civilisations tels que les Amérindiens. Le concept est simple : purifier l'air, l'esprit et se délester des énergies négatives grâce à la combustion de plantes et de fleurs. Cela ressemble finalement à ce que beaucoup de personnes font au quotidien lorsqu'ils font brûler de l'encens, une bougie ou du papier d'Arménie. La fumigation relève pourtant d'une combinaison de savoirs multiples. On y retrouve des notions d'herboristerie ou encore de chamanisme. Guide pratique pour tout savoir sur la fumigation avec Devi B. Thiounn, fondatrice de la marque Hana Kana.

La fumigation peut avoir de multiples usages. Devi B. Thiounn confie : "l'air est chargé d'ions positifs, la fumigation sert à rééquilibrer le tout avec des ions négatifs. En plus d'assainir un espace de vie, cela permet également de nous plonger dans un état méditatif. On peut alors se détendre, nettoyer son énergie, chasser les mauvais esprits ou s'approprier des meubles ou des objets en enlevant les mauvaises ondes". Il n'est pas rare de retrouver la fumigation dans certains rituels. "Faire brûler des plantes aide à lâcher-prise. On est alors plus à l'écoute de soi pour rencontrer son enfant intérieur, pour méditer ou encore pour attirer à soi l'abondance, le pardon. Dans certains cas, la fumigation (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles