Les bébés réagiraient déjà au goût des aliments pendant la grossesse, voici leurs préférences

DeanDrobot / iStock

Framboises, chocolat, cornichons... Toutes ces saveurs seraient ressenties par les bébés lors de la grossesse : ce sont les conclusions de plusieurs scientifiques de l'université de Durham (Royaume-Uni). Elles ont été publiées le 21 septembre dernier dans la revue Psychological Science, qui appartient au SAGE Journals.

Pour parvenir à ce constat, ils ont fait passer des échographies en 4D à une centaine de femmes enceintes, âgées de 18 à 40 ans, à 32 puis 36 semaines de grossesse. Leur but était d'analyser les réactions de leurs futurs bébés après qu'elles aient consommé certains aliments, comme la carotte ou encore le chou frisé, également appelé chou kale. Le premier avait tendance à déclencher plus de sourires, tandis que le second était à l'origine de davantage de visages "de pleurs".

"Un certain nombre d'études ont suggéré que les bébés peuvent goûter et sentir dans l'utérus, mais elles sont basées sur les résultats après la naissance, alors que notre étude est la première à voir ces réactions avant la naissance" indique Beyza Ustun, chercheuse et auteure principale des travaux. Avec son équipe, elle rappelle que les papilles gustatives humaines se développent à partir de la huitième semaine de grossesse. Elles sont en mesures de détecter les saveurs dès la quatorzième semaine.

Le chou frisé semble donc être moins apprécié par les bébés. Ce légume a pourtant de nombreux bienfaits. Il contient par exemple 145 mg de vitamine C pour 100 g, qui, selon l'Agence Nationale de Sécurité (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite