Qui est Bénédicte Durand, l’administratrice provisoire de Sciences-Po ?

Jade Vigreux
·1 min de lecture

Dans le sillage de l’affaire Duhamel, Bénédicte Durand prend la succession de l’ex-directeur de l’école Frédéric Mion. ELLE s’est penché sur la toute nouvelle protagoniste.

Mais qui a repris le flambeau de la direction de Science-Po Paris ? Il s’agit d’une femme. Et c’est plus exactement Bénédicte Durand, directrice de la formation initiale du prestigieux établissement, qui a été nommée administratrice provisoire de l’école par le Ministère de l’Enseignement supérieur. 

Cette nomination survient après la démission de l’ex-directeur Frédéric Mion, parti en catastrophe après les révélations faites par les hebdomadaires « Marianne » et « La Canard enchainé ». Selon les dires d’Aurélie Filippetti, ex-ministre de la Culture, le haut fonctionnaire avait eu connaissance, depuis 2018, des accusations d’inceste visant Olivier Duhamel. Bénédicte Durand prend provisoirement les commandes de Sciences-Po, alors que l’institution nage en pleine tempête. Car, en plus de l’affaire Olivier Duhamel, les témoignages d’étudiantes victimes d’agressions sexuelles, dans le cadre de voyages orchestrés par Sciences-Po, se multiplient sur les réseaux sociaux sous le mot-dièse Sciencesporcs.

Lire aussi >> « Siences-Po, un mois de chaos, une démission et la promesse d'une ouverture »

Des cours magistraux de géographie à la politique

Bénédicte Durand n’a jamais enseigné au sein de l’institution ; plus jeune – et ce n’est pas faute d’être brillante à l’école –, elle n’a même pas songé à y étudier. Étonnant pour une administratrice de Sciences-Po. Bénédicte, alors étudiante, hésite : une...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi